ÉLECTIONS RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES

20 ET 27 JUIN de 8h à 18h
SALLE ENAVANS (rue du Stade)

 

Les citoyens avaient jusqu’au 14 mai 2021 pour s’inscrire sur les listes électorales afin de pouvoir voter.

Ceux déjà inscrits peuvent vérifier leur inscription en ligne sur le site www.service-public.fr.

Petit rappel : afin de pouvoir voter, il est obligatoire de présenter un titre d’identité.

Mesures sanitaires
En raison des risques sanitaires liés à l’épidémie de Covid-19, des aménagements sont prévus pour permettre un vote en toute sécurité. Aussi, pensez à vous munir de votre masque (obligatoire) et de votre propre stylo (noir ou bleu indélébile) pour émarger sur la liste.

Procurations
Chaque électeur pourra disposer de deux procurations contre une seule habituellement. Pour en faire la demande, l’électeur peut réaliser cette démarche en ligne sur le site maprocuration.gouv.fr avant de se rendre au commissariat de police ou à la gendarmerie.
 

Comment fonctionnent les élections départementales ?

Les conseillers départementaux sont élus dans le cadre du canton. Pour chaque canton, un binôme (femme-homme) est élu au scrutin majoritaire à 2 tours, pour une durée de 6 ans. Le canton Sud-Médoc compte 22 communes : Arcins, Arsac, Avensan, Brach, Carcans, Castelnau-de-Médoc, Cussac-Fort-Médoc, Hourtin, Lacanau, Labarde, Lamarque, Le Porge, Le Temple, Listrac-Médoc, Macau, Margaux-Cantenac, Moulis-en-Médoc,Saint-Laurent-médoc,Sainte-Hélène,Salaunes,Saumos, Soussans. Pour être élu au 1er tour, le binôme de candidats doit obtenir plus de 50 % des votes. Les deux binômes arrivés en tête peuvent se maintenir au second tour. Les autres peuvent se maintenir seulement s’ils ont obtenu un nombre de suffrages au moins égal à 12,5 % des électeurs inscrits. Le binôme qui obtient le plus grand nombre de suffrages au second tour est élu.
 

Comment fonctionnent les élections régionales ?

Les conseillers régionaux sont élus dans le cadre de la région, pour une durée de 6 ans. Ils sont élus via un scrutin de liste qui regroupe des candidats des différents territoires de la Nouvelle Aquitaine se retrouvant dans une même tendance politique. L’élection se déroule selon un système mixte combinant les règles des scrutins majoritaire et proportionnel : si au premier tour une liste obtient plus de 50 % des suffrages exprimés, elle obtient le quart des sièges à pourvoir. Au second tour, la liste qui arrive en tête obtient ce quart des sièges. Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés.