PETITES LACHETÉS CARCANAISES...

Certaines personnes dans des moments difficiles font souvent preuve de courage et d’abnégation sans en tirer aucune gloire. D’autres encore, s’expriment sur la place publique et signent de leur nom leurs écrits et leurs paroles. 

Mais il en est d’autres dont les convictions s’expriment la nuit.  Quand la cité dort et dont nul témoin ne vient applaudir l’acte héroïque. Ceux-là, le courage et le discernement les ont abandonné depuis longtemps et quand ils s’expriment à visage découvert, c’est noyé dans une foule vociférante et violente, parce que là, on se sent fort et «  l’on va voir ce que l’on va voir…. »

Carcans s’est réveillé un matin d’été, abasourdi et choqué. Des vitrines et des portes peintes de slogans ridicules sans rapport avec l’actualité, sans aucun sens… Ces mots n’étaient là que pour nous rappeler des méthodes d’un autre temps.

Mais nul doute que les mêmes qui se sont exprimés avec violence ce soir là ont tombé la cagoule les jours suivants ; et, tel les moutons qu’ils dénoncent, se sont présentés chez leur pharmacien pour recevoir les petits traitements de leurs petites maladie. 

Qu’ont-ils dit au personnel qui le servait ? ont-ils employé les mêmes formules allégoriques qu’ils avaient peintes sur les fenêtres ? Non bien sûr, leur courage avait disparu… Ils ont fait comme tout le monde. Ils ont remercié en écoutant bien les recommandations. Grande lâcheté et petit courage…

Comme l’a exprimé monsieur Tournoux, notre pharmacien, le personnel médical de Carcans et d’ailleurs, les infirmières, les médecins et les pharmaciens font face depuis 18 mois à la pandémie avec un dévouement remarquable. Les mots sont leur seule arme pour lutter contre l’imbécilité et l’irresponsabilité

Continuons à leur témoigner notre soutien et notre sympathie. 

N’acceptons pas que des méthodes abjectes aient cours dans notre ville. Quel exemple donne-t-on à nos enfants !!! Quelle image donne-ton de notre ville et de notre pays. Les auteurs doivent s’en moquer ! ils ont abandonné toute fierté et leur courage depuis longtemps. Mais heureusement ils restent à la marge et la très grande majorité des habitants de Carcans saura faire front devant de tels actes.

Soyons solidaires avec notre personnel de santé.